Haut de page back to top

Faire le tour du Bassin d’Arcachon à pied, c’est prendre le temps de suivre le littoral au plus près et de découvrir une myriade d’atmosphères, à travers des paysages naturels changeant au gré des marées, d’élégantes stations balnéaires et de charmants villages ostréicoles. C’est aussi l’occasion de s’immerger dans la nature, de respirer les odeurs des pins et les embruns de l’océan. Une belle randonnée de près de 90 km sur le GR de pays à faire sur plusieurs jours, à son rythme, et à ponctuer d’étapes enrichissantes comme la visite guidée d’une réserve naturelle, gourmandes comme un Food tour ou une dégustation d’huîtres, rafraîchissantes comme une baignade sur une plage océane.

Enfilez vos chaussures de marche pour un voyage qui va vous faire explorer cette petite mer intérieure, sa douceur de vivre et ses recoins les plus secrets !

Du haut de la Dune du Pilat

Avant de se lancer dans le tour du Bassin d’Arcachon à pied, l’ascension de la Dune du Pilat constitue un magnifique préambule. Perché à plus de 100 mètres de haut sur la plus haute dune d’Europe, on surplombe le Bassin et on contemple le panorama à 360 degrés, entre vertes pinèdes, d’un côté, et océan, de l’autre. Du sable à perte de vue, une ligne de crête aux courbes douces qui s’étend sur près de 3 km, vous voilà dans une ambiance de Sahara, avec, face à vous, la palette bleue et verte de l’océan, où se profile la ligne subtile du Banc d’Arguin et la presqu’île verdoyante du Cap Ferret, dominée par son phare rouge et blanc.

L’élégance des villas d’Arcachon

Après ce doux moment de contemplation, direction la Ville d’Hiver à Arcachon et ses superbes villas, dont la construction remonte jusqu’au Second Empire. On y observe toutes sortes de styles architecturaux, entre chalets suisses, manoirs normands, demeures mauresques et autres formes fantaisistes, sorties de l’imagination fructueuse des architectes de l’époque. Parmi les demeures les plus réputées, on découvre les Villas Toledo, Brémontier, Teresa, Vincenette, Castellamare. Pour se rafraîchir, on se promène dans le Parc Mauresque, puis, on grimpe en haut de l’Observatoire Sainte-Cécile pour admirer le point de vue sur les eaux bleues du Bassin.

Découvrir l’ambiance des petits ports

En poursuivant sur le GR, on quitte peu à peu la ville pour découvrir l’atmosphère paisible des petits ports, qui jalonnent le Bassin. Gujan-Mestras en compte sept, du port de la Hume au port de la Mole. L’occasion d’une visite à la Maison de l’Huître et de dégustations ostréicoles dans un cadre apaisant au bord de l’eau. Au fil de votre escapade, les ports rythmeront votre tour du Bassin. Vous découvrirez les cabanes colorées de Biganos, l’atmosphère intime des ports des Tuiles, de Cassy et de Taussat, l’animation du port d’Andernos-les-Bains, le calme de celui d’Arès. Autant de haltes gourmandes à savourer dans un cadre propice à la détente.

Prendre un grand bain de nature le long du littoral

Sur le Bassin, la nature est omniprésente et le long du GR, s’égrènent des réserves et sites naturels, ainsi que des forêts. Les visites avec des guides naturalistes permettent d’en comprendre l’écosystème et d’en apprendre davantage sur ces paysages ressourçants. Installée sur le Delta de la Leyre, la Réserve Ornithologique du Teich est un lieu d’observation des oiseaux sauvages, qui ont élu domicile dans le Bassin. Près de 300 espèces y transitent, des cigognes aux aigrettes, en passant par les gravelots et les cygnes. À Audenge, le Domaine de Certes et Graveyron, composé d’anciens marais salants et bassins de pisciculture, est une petite merveille, et la vue sur le Bassin à la pointe de Branne s’avère époustouflante.

Des trésors naturels encore secrets

À cheval sur Arès et Andernos, le site de Saint-Brice Les Quinconces promet de belles découvertes écologiques, en compagnie du guide nature Alexandre, de l’office de tourisme d’Arès. L’endroit est digne d’une carte postale et encore si préservé qu’il attire des espèces rares comme le gravelot de Leschenault, observé seulement 11 fois en France, ou le syngnathe de lagune, un petit poisson serpent à tête d’hippocampe. Tout près, la Réserve nationale des Près Salés d’Arès et de Lège abrite elle aussi une végétation et une faune originales. Puis, sur la presqu’ile de Lège-Cap Ferret, le GR traverse la pinède et on croise les Réservoirs de Piraillan, un charmant coin de nature, où viennent dormir chaque soir de blanches aigrettes.

Au cœur des villages ostréicoles

Sur la presqu’île du Cap Ferret, l’ambiance intime des villages dégage un charme fou et offrent un superbe cadre, où déguster des huitres au dessus de l’eau. Pour les découvrir, il vous faudra dévier du GR, mais cela vaut le coup d’œil. Vous pouvez ainsi gagner le village de Petit Piquey et suivre le littoral jusqu’à la Pointe aux chevaux pour un point de vue exceptionnel sur le Bassin. Ou encore déambuler entre les cabanes en bois du Canon et contempler, depuis la jetée, le tangage des bateaux sur les eaux bleues. Au village de l’Herbe, les cabanes colorées et la chapelle de style mauresque font partie des incontournables. Pour une visite originale du Cap Ferret, laissez-vous tenter par un Food tour en compagnie d’Alain de Cap Gourmand. Au menu, la découverte des endroits secrets du village, de magnifiques paysages et de savoureuses dégustations locales, sélectionnées avec soin.

Entre dunes et océan

Dernière étape de ce tour du Bassin, la presqu’île du Cap Ferret,  offre, à côté de ses villages pittoresques, des plages océanes sublimes, où se baigner avec délice, et des dunes préservées d’une grande beauté. Participer à une observation avec un guide de la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) permet de s’informer sur leur fragilité et sur les moyens de les préserver. La splendeur naturelle de ce bout du monde séduit autant qu’elle donne envie de la garder intacte le plus longtemps possible. Avant de boucler le tour du Bassin en rejoignant Arcachon en bateau, grimpez en haut du phare pour contempler la vue, puis, poussez jusqu’à la pointe du Cap Ferret pour admirer le panorama inoubliable sur la Dune du Pilat.

Plus d’informations :

Le topoguide « le Tour du Bassin à pied » est en vente dans les offices de tourisme (8€).

 

Crédit Texte : © Angélique Saget

Crédits photos : © Angélique Saget, © Madame Oreille (port de Gujan-Mestras) et © Sébastien Cottereau (plateau d’huîtres)

à propos de l'auteur

Angélique Saget

Journaliste

On en discute

2 commentaires

BEYRIS Yveline / 16 septembre 2020 - Répondre
    Marine, habitante du Bassin d'Arcachon / 17 septembre 2020 - Répondre

Écrire un commentaire

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Où dormir ?

Choisissez la ou les villes du Bassin

Arrivéefleche droiteDépart

Choisissez un type d’hébergement

Des news du Bassin ?

Indiquez votre email afin de recevoir la newsletter

Formulaire invalide